Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Compoix de 1776, les unités d'aires

Bonjour @patipap,

En réponse à l'article Sérignan en 1776 (étude du compoix), Arnaud Lupia fait remarquer que les conversions d'unités de mesure d'aire semblent être légèrement erronées.

Quelle source as-tu utilisé pour effectuer les conservions?

En complément, il nous a partagé son relevé des personnes listées au compoix de 1776 (je te l'envoie par mail).

Bonjour Yannick.

Je comprends la question d'Arnaud Lupia.

J'ai trouvé dans Gallica une table de comparaison entre les pods et mesures du département de l'Hérault datant de Thermidor an XIII. A la page 102, ils donnent la sétérée à 24,69 ares.

Cette mesure est également valable pour Sauvian,Vendres,Vias ......

Par contre Béziers ( p 59 ) elle ne vaut que 15,8 ares.

Je pense que ce livre ayant été édité à une époque proche de la réforme des mesures donne les bonnes mesures. Mais je fais peut être érreur.

René

 

Yannick Barbel a réagi à ce message.
Yannick Barbel

Merci René!

Je réalise qu'Arnaud est inscrit sur le site: bonjour @lupia ! Ci-dessus la réponse de René.

Je pense que faire un petit article spécifique avec les unités de mesures ayant été utilisées sur le biterrois, avec sources clairement indiquées, sera utile comme référence pour les futures recherches des membres de l'association (comme pour celles des non  membres).

Je vais préparer un brouillon, pour discussion d'ici fin du mois.

Bonjour à tous,
Je confirme mes calculs concernant les correspondances de surfaces après vérification dans le même fascicule que René, qui est celui sur lequel je m'étais basé à l’époque.

Il faut aller aux pages vers lesquelles renvoi la page 102 c'est à dire à la page 11 pour le n°25 et à la page 20 pour le N°52.

Il y a ensuite tout un calcul à faire de correspondance entre les différentes anciennes mesures en se basant sur le début du livre.

Ce fascicule est une mine d'information et très intéressant.

Bonne lecture !

Fichiers téléversés :

Une autre précision concernant la bergerie de la seigneuresse Poulpry, la métairie de la Doumergue. Elle devait se situer non pas à l'emplacement de l'ancienne distillerie mais au milieu de la grande vigne qui est juste devant la distillerie, la parcelle AH 339. Regardez une vue aérienne de cette parcelle et vous verrez de suite où se situait cette bergerie.